L’art sculpté d’Attila Rajcsók

Les œuvres de la sculpture organique sont des imitations sacrales et intellectuelles de la nature, qui exposent une interprétation contemporaine de l’intemporel et de l’éternel. L’art d’Attila Rajcsók – grâce à son âge – est devenu la matérialisation de cette volonté de création et d’expression au XXIème siècle.

Les racines de cette œuvre émergente sont alimentées par le travail créatif et les conversations menés avec son maître, Péter Gálhidy, professeur à l’Université des Beaux-Arts. Durant ses études Rajcsók avait préparé des objets plastiques biomorphes et stylisés, qui rappellent des oiseaux et des formes anthropomorphes, et, en même temps, avait cherché la réponse à la question de l’installation des œuvres, qui visent à faire diminuer l’effet visuel de la gravitation. En conséquence, il a supprimé le socle en-dessous de ses sculptures.

Il n’a pas laissé au hasard de matérialiser son propre art: il avait expérimenté plusieurs procédés techniques de création, comme la sculpture sur bois, le modelage, la taille, la fonte et le soudage pour retrouver enfin, au Symposion de sculpture d’acier (KÉSZ) de Kecskemét, la méthode qui lui fut la plus apte à s’exprimer; celle de la construction.

Plus loin

MES ŒUVRES